Huit Femmes

Spectacle privé

Entrée sur invitation uniquement.

 

LOUISE, soudain Cet homme qui rôde, peut-être, autour de nous...
MADAME CHANEL Un homme ? Pourquoi un homme ?
MAMY Qu'est-ce que ça peut être d'autre ?
MADAME CHANEL Mais... une femme !
AUGUSTINE C'est honteux. Vous avez l'air de nous accuser !
GABY, ironique Quand on a la conscience tranquille...

 

Dans les années 1950, une grande maison bourgeoise. C'est bientôt Noël. Le maitre de maison est retrouvé mort : il a été poignardé dans son lit durant la nuit. Très vite, il devient clair que le coupable ne peut être que l'une des huit femmes présentes dans la maison. Qui de la femme, les filles, la belle-mère, la sœur, la belle-sœur, la gouvernante ou la bonne a fait le coup ? Toutes semblent avoir eu des raisons de commettre l'irréparable. Isolées dans la maison par la neige, divisées par les secrets et les rivalités, poussées à bout par les soupçons et la peur, elles n'auront pourtant pas d'autre choix que de tomber le masque si elles veulent avoir une chance de confondre la coupable.

Robert Thomas

Né à Gap en 1927, Robert Thomas quitte sa famille en 1947 et monte à Paris pour écrire et jouer du théâtre. Il traverse au début une période de vache maigre et gagne sa vie en partie grâce à des rôles de figuration au cinéma. Huit Femmes est écrite à la fin des années 1950 mais ne rencontre pas le succès escompté. Il lui faudra attendre sa huitième pièce, "Piège pour un homme seul", créée en 1962 pour enfin être consacré. Dans l'intervalle, il remanie le texte de "Huit Femmes" et obtient en 1961 le Prix Quai des Orfèvres. Dès 1970, Thomas prend la direction du Théâtre du Boulevard jusqu'à sa mort en 1989.

Organisation

Mise en scène   Matthieu Jacquemet
Régie   Charlotte Hebeisen
Affiche   Debuhme
Distribution    
Mamy   Giulia
Gaby   Sandrine
Suzon   Sophie
Catherine   Lorraine
Pierrette   Camille
Chanel   Michèle
Louise   Catherine
Augustine   Justine

 

 
A l'affiche La troupe Historique Contacts Liens Université de Fribourg
www.000webhost.com